À Angers le 15 mai 2019

15/05/2019


Début du "chantier" à la gare à 6h30 pour une grande distribution du 100% public n° 2 aux citoyens qui usent aussi d'un autre service public, le ferroviaire, lui aussi dans la spirale de la privatisation, des fermetures des gares et des lignes. Cependant, nous essuyons des refus, notamment de celles et ceux qui viennent d'un quartier très favorisé. 
L'accueil est bien différent lorsque nous allons à la rencontre des citoyens d'un quartier populaire, Montplaisir. Pas de soucis pour échanger sur le marché, ni pour ouvrir les cages d'escalier pour obtenir notre journal. Les discussions sont riches et chaleureuses. Cette population est heureuse de rencontrer des militants CGT et souhaite que les convergences se construisent entre les salariés, les retraités et les privés d'emploi.

Une nouvelle étape sur le siège Enedis du 49 pour inviter les agents à découvrir nos propositions et démarches pour construire le Service Public de l'Energie.
Une nouvelle fois, nous pouvons constater la réticence ou peur de certains agents à s'afficher auprès des militants CGT, sous les fenêtres des employeurs.
Comme quoi la citoyenneté dans l'entreprise est sous pression du management, eux-mêmes aux ordres des actionnaires. Raison supplémentaire pour poursuivre nos échanges dans les services pour aider les agents à s'émanciper du poids de la pression managériale.

Dernière grosse initiative, le plus grand centre commercial d'Angers, avec un mélange de toute les populations. Plusieurs milliers de tracts distribués avec des bons échanges et un bon accueil. D'ailleurs de nombreux jeunes salariés nous ont surpris quant à leur compréhension des conséquences des privatisations. 
Une fois encore, aller à la rencontre des usagers et des salariés est fort intéressant et nos jeunes militants, comme les retraités étaient satisfaits de ces initiatives.

À demain pour d'autres belles initiatives en Loire Atlantique. 

Syndicats CGT et UFICT de la région Pays de Loire

Voir le reportage photos